Commodore 64

Commodore 64

Successeur du VIC-20, le Commodore 64 fut le plus gros succès de son fabricant, et le micro ordinateur personnel le plus vendu au monde. Régulièrement nommé la "boîte à pain" à cause de sa forme caractéristique (héritée du VIC-20) et de sa couleur de croûte de pain (si le plastique est originellement gris, la trop faible quantité de l'antioxydant contenu dans le plastique le fait très rapidement brunir en contact avec l'air), cette machine a connu un vif succès auprès des éditeurs de jeu vidéo, avec de très nombreux titres portés sur la console ou qui lui sont spécifiques.

C'est aussi une des premières machines à avoir eu droit à une version semi-officielle "rétro", la C64 Mini en 2018, qui reproduisait en miniature le châssis de la console (le clavier n'est pas fonctionnel) et qui inclue plusieurs jeux et le BASIC d'origine - utilisable avec un clavier USB.

La machine comportait 64 Ko de RAM, une quantité astronomique pour l'époque, et incluait un processeur, une puce graphique et un circuit sonore particulièrement évolués qui lui ont permis de rivaliser avec toutes les machines 8-bit et quelques machines 16-bit.

Il a été succédé par le Commodore 128, qui n'a pas connu le même succès, mais surtout la série des Commodore Amiga.

Dans la mesure du possible, Commodore a tenté de conserver une compatibilité ascendante et descendante entre leurs machines et leurs périphériques; cela évitait d'avoir à racheter tous les accessoires quand on voulait mettre à jour sa machine, mais a également causé de gros soucis de performance : disquettes et cassettes se lisaient très lentement, et un marché vivace de logiciels qui "patchaient" ou remplaçaient carrément le kernel de la machine a vu le jour pour réellement débrider les performances de la machine, parfois de manière radicale : passer de 30 minutes pour charger un jeu sur cassette à un minimum théorique de 20 secondes...

Accessoires

La machine a connu un grand nombre d'extensions, la grande quantité de ports et connecteurs la rendant propice à ces améliorations.

  • Commodore 1764 256 KB RAM Expansion Unit (REU) : 256 Ko extra RAM sur cartouche (accès paginé). Les version 128 Ko et 512 Ko du Commodore 128 étaient aussi compatibles, mais il fallait modifier l'alimentation électrique pour s'en servir.
  • Creative Micro Designs 2 MB REU 1750 XL. Techniquement, on aurait pu monter jusqu'à 16 Mo, mais il n'y a jamais officiellement eu plus gros que 2 Mo commercialisés.
  • imprimante
  • lecteur disquette Commodore 1541
  • lecteur cassette Commodore Datasette 1530
  • modem
  • tablette graphique koalapad
  • crayon lumineux
  • souris

Spécifications matérielles

CPU

  • MOS Technology 6510/8500 (un 6502 modifié avec un port E/S intégré de 6 bit) à 0,985 MHz (PAL) ou 1,023 MHz (NTSC)

RAM

  • 64 Ko dont 38 utilisables par les programmes BASIC
  • 1024 nybbles (ensembles de 4 bits) pour le stockage de 262 infos de couleur

Vidéo

  • MOS Technology VIC-II 6567/8562 (NTSC), 6569/8565 (PAL) 16 couleurs
  • Résolutions : mode texte 40×25 charactères avec table de 256  caractères définis par logiciel (8×8 pixels, ou 4×8 en mode couleur),
  • mode couleur de fond étendue : table de 64 caractères définis par l'utilisateur avec 4 couleurs de fond
  • mode bitmap : 320×200 (2 couleurs uniques par bloc de 8×8 pixels), 160×200 (3 couleurs uniques + 1 couleur commune par bloc de 4×8 pixels)
  • 8 sprites matériels de 24x21 pixels (ou 12x21 en mode couleur)
  • défilement accéléré avec interruption du balayage

Son

  • MOS Technology 6581/8580 SID
  • synthétiseur 3 canaux avec enveloppe ADSR programmable, 8 octaves
  • 4 formes d'onde par canaux : triangle, dents de scie, impulsion variable, bruit
  • synchronisation d'oscillation, modulation en boucle
  • filtre programmable bandes haute et basse, filtre antipop

Entrées/sorties

  • deux adaptateurs 6526 interfaces complexes (ports joystick)
  • E/S 16 bit parallèle
  • E/S 8 bit série IEEE 488 (format physique propriétaire)
  • horloge interne 24 heures avec réveil intégré
  • port cartouche
  • sortie RF pour connexion sur port antenne de téléviseur
  • connecteur DIN 8 broches pour connexion RCA (sauf premiers modèles : port 5 broches)

Stockage

  • 20 Ko de ROM (9 Ko Commodore BASIC 2.0; 7 Ko pour le kernel; 4 Ko pour le générateur de table de caractère, qui peut fournir 2 tables de 2 Ko)
  • lecteur de disquette externe 5,25" : 170 Ko
  • lecteur de cassette externe : 128 Ko (max)
  • d'autres capacités étaient disponibles à condition d'utiliser des appareils et logiciels tierces.