Sega Mark III & Master System

Sega Master System (et Mark III)

Dernière itération du Sega SG-1000 et sorti en 1985 uniquement au Japon, le Sega Mark III a été conçu pour être techniquement supérieur à la Nintendo Famicom. La console appartient techniquement à la génération des 8-bit, mais son processeur tourne plus vite, elle peut gérer davantage de couleurs et de sprites et a davantage de capacités sonores. Pour des raisons de coût, le matériel de la console est directement basé sur les machines d'arcade de Sega de l'époque, plus précisément la System 2.

Comme Nintendo imposait aux développeurs de jeux que tout titre sorti sur leurs machines ne pouvait sortir ailleurs, Sega dût se lancer dans le développement de leurs propres titres. Le rythme de sortie est très soutenu à l'origine, avec un temps de développement moyen de 3 mois pour un jeu, mais cela ne permet pas de contrer l'énorme succès qu'est la Famicom - du moins au Japon.

La Master System

Sega fonde alors Sega of America en 1986 et convertit le Mark III en Master System pour le marché US. Le succès ne fut pas au rendez-vous, mais la console fut également distribuée sur les marchés sud-américain et européen. Avec davantage de succès car la NES n'y était pas encore sortie, et y devint d'ailleurs la console la plus vendue de l'époque. Dans le cas du marché sud-américain, la console (et ses dérivés fabriqués sous licence) fut vendue jusqu'en 2016. En Europe, elle cédera le pas à la Megadrive.

La Master System fut également commercialisée au Japon : quoique identique électroniquement et sans aucun zonage, le format des cartouches était différent d'avec la Mark III. De plus, contrairement à toutes les autres versions, la Master System japonaise incluait par défaut le FM YM2413, ce qui améliorait notablement la qualité des musiques là où le reste du monde en était privé.

La Master System II

Version à bas coût et allégée de la Master System, cette machine était plus compacte et beaucoup moins chère à la fabrication et à l'achat que la première version. Elle n'embarque plus le lecteur de carte et n'a plus de jeu intégré directement dans la base, sinon elle est techniquement identique à la précédente.

D'autres versions de la console, fabriquées sous licence, sont également sorties mais ne sont techniquement pas des consoles Sega.

Les accessoires

Comme pour sa concurrente, la console est sortie avec plusieurs accessoires dont :

  • le Light Phaser (pistolet lumineux)
  • la Sega Scope (lunettes 3D, incompatibles avec la Master System II)

8 jeux "compatibles 3D" sont sortis sur la console, dont le très novateur Zaxxon : premier jeu en 3D isométrique, le joueur peut contrôler son vaisseau en hauteur et en largeur pendant que le plateau de jeu défile en profondeur - on a donc bien 3 dimensions...

Caractéristiques techniques

  • Processeur : Zilog Z80A à 4 MHz
  • Mémoire : 8 Ko de ROM, 8 Ko de RAM et 16 Ko de RAM vidéo
  • Résolution : 256 x 192, 32 couleurs (palette de 64)
  • Son : SN76489 + Japon uniquement : FM YM2413 (optionnel sur Mark III)
    • 9 canaux FM
    • 1 canal PCM
  • 1 connecteur d'extension
  • 1 connecteur pour cartouche
  • 1 connecteur pour Sega My Card (supprimé sur la Master System II)
  • 2 ports manette.