Neo Geo AES

Neo Geo

Sortie en 1990 et originellement nommée Multi Video System, cette machine d'arcade était prévue pour pouvoir héberger plusieurs cartouches de jeu sélectionnable par le joueur. Sortie dans une version simplifiée simple cartouche nommée Advanced Entertainment System pour les hôtels et pour la location, SNK a fini par céder à la demande pour une console "de luxe" et à la vendre au grand public.

À sa sortie, l'AES était la console de salon la plus puissante sur le marché : la console est techniquement hybride 16/32 bits avec des capacités d'adressage mémoire faramineuses par rapport à la concurrence, ce qui lui permet de gérer des ROMs de très grande taille (la plus grosse connue, à 716 Megabits soit près de 90 Mo, soit plus de 20 fois plus gros que Sonic 3 & Knuckes, un jeu tellement gros sur Megadrive qu'il était à l'origine distribué sur 2 cartouches séparées, ou 15 fois plus que Tales of Phantasia, le plus gros jeu connu sur Super Nintendo), en pratique permettant davantage de couleurs, des animations plus détaillées et plus complexes, l'absence de problèmes de clignotement de sprites, des sons digitalisés... Entièrement exploités par des jeux programmés exprès pour la plateforme, ces capacités se retrouvent avec des combattants énormes, des tempêtes de balles, des effets de zoom et de défilement inconcevables sur les machines concurrentes - y compris quelques effets 3D polygonales sans adjonction de coprocesseur.

Une version CD de la console, la Neo Geo CD, est sortie en 1994 pour réduire le prix du stockage (le prix rédhibitoire des cartouches était le principal problème de la plateforme). Matériellement identique à l'AES, elle commence à accuser son âge par rapport à la concurrence (faibles capacités 3D) et les temps de chargement longs la rendent en fait moins attractive que l'originale.