NEC PC-FX

NEC PC-FX

Console 32-bit basée sur le format CD sortie en 1994 pour concurrencer la 3DO et l'Atari Jaguar, la dernière machine de NEC tente de s'imposer comme la plateforme 2D ultime, avec des capacités graphiques dans ce domaine impressionnantes.

Pensée pour pouvoir être mise à niveau matériellement et absolument incapable de faire de la 3D, la machine est chère et fait un flop même au Japon - pas à la hauteur de sa concurrence envisagée et complètement éclipsée par la PlayStation de Sony, la Nintendo 64 et la Sega Saturn, la firme n'a même pas envisagé de vendre la console à l'étranger et a d'ailleurs complètement quitté le marché du jeu vidéo.

En fait, la console n'entre réellement en concurrence qu'avec le Philips CD-i, lequel capotera pour les mêmes raisons (sauf que la PC-FX était quand même moins fragile).

62 jeux, tous japonais, sont sortis sur la plateforme.

Accessoires

  • FX-MOU : souris
  • FX-Pad : manette
  • FX-BMP : extension mémoire
  • PC-XF-to-SCSI : convertisseur SCSI (permet d'utiliser la console comme lecteur CD-ROM via SCSI)

Caractéristiques techniques

  • CPU : processeur RISC 32-bit NEC V810 à 21,5 MHz
    • 1 coprocesseur HuC6271 "Rainbow" : décompression JPEG à 30 images/seconde
    • 1 coprocesseur HuC6272 "King" : contrôleur de données ADPCM et SCSI
  • RAM : 2 Mo
  • Vidéo : 640x480 24-bit (16M couleurs) géré par une paire de Hudson HuC6270
    • 1,25 Mo de RAM
    • 1 processeur de rendu vidéo : HuC6261
  • Son : 6 canaux FM + 2 canaux ADPCM stéréo 16-bit 44 KHz
  • Stockage : CD-ROM 2x + 32 Ko de RAM sauvegardée par batterie. Le lecteur CD a une mémoire tampon de 256 Ko. ROM système de 1 Mo.
  • Connectique : 3 ports d'extension, sortie audio synch gauche et droite, vidéo composite, SVHS, 2 prises contrôleur, sortie 5V 40 mA.